INSTALLATION D'UN MUR VEGETAL EN DEUX PARTIES AVEC AQUARIUM ET TERRARIUM INTEGRE

Habitation privée dans le Var

 1 - La première chose à mettre en place est une armature destinée à préserver les murs de la pièce de toute trace d'humidité.

Les murs ont été enduits d'un revêtement spécifique.

Mise en place des cornières.

La partie supérieure de la structure de cornières métalliques est fixée au mur et ensuite, inclinée à environ 15 degrés par la mise en place d'équerres dans la partie basse.

 

 

2 - Une phase importante est de jointer parfaitement les plaques de PVC à l'aide d'un silicone adapté.

Le feutre pourra être agrafé sur cette surface sans qu'il y ait à s'inquiéter d'infiltration.

Les vis utilisées sont inoxydables et doivent être siliconées également.

Les plaques d'angle vont pouvoir être installées et l'ensemble jointé. 

 

 

3 - Avec la mise en place des cuves, l'ensemble commence à prendre forme!

A ce moment là, le client commence à ressentir du plaisir et nous aussi.

L'installation des cadres en PVC et du feutre permet de visualiser ce que donnera l'ensemble.

 

 

4 - La végétalisation.

L'essentiel est d'avoir un ensemble viable à long terme. En fonction de l'environnement de ce mur, certaines espèces ont été sélectionnées.

Phase obligatoire: concevoir une végétalisation test afin de vérifier qu'elles s'adaptent comme cela était prévu à l'origine.

Leur emplacement définitif sera ensuite défini en respectant une logique biologique.

Il ne faut pas chercher à faire "du beau" mais à être cohérent. L'esthétique se manifestera toute seule au fil des semaines.

La connaissance des plantes et de leurs comportements adaptatifs NE DOIT JAMAIS dispenser de tester.

Un mur végétal est un milieu en équilibre dynamique, la moindre modification d'ensemble (inclinaison du mur, qualité d'éclairage, fréquence d'arrosage, fertilisation) va avoir des conséquences sur le développement à long terme des plantes et l'équilibre qu'elles vont mettre en place les unes par rapport aux autres.

 

 

Evolution sur les premiers mois

 

 

5 - Pour le plaisir, quelques vues des espèces sélectionnées.

Une des rares espèces de Dracaena (ici, D.surculosa) colonisant les sous-bois tropicaux.

Les tiges et feuilles rappellent les bambous. Pendant la croissance la plante produit des feuilles qui se superposent le moins possible ce qui est une adaptation caractéristique des espèces de sous-bois.

On aperçoit en bas à droite de la photo, un specimen de Begonia blancii

 

Begonia glabra cordifolia qui va développer sur ce mur une structure en colonne. On voit avec lui un Piper crocatum au feuillage nervuré de rose.

Piper nigrum, une espèce classique de poivrier.

Une autre espèce de Begonia au feuillage moiré.

 

 

Coût du projet: A partir de  3000€

Ambiance forêt primaire et secondaire Forêt secondaire dégradée à Mae Taeng, nord de la Thailande

{if:adminMode}
{trans:no-articles}
{end:if}